Martial Arts Development


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire du kung fu !

Aller en bas 
AuteurMessage
Mèng huàn
Ceinture Blanche Barrette
Ceinture Blanche Barrette
avatar

Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: L'histoire du kung fu !   Ven 23 Mai - 12:24

Ni Hao,

Pour respecter une promesse que j'ai faite à Jean-François et maintenant que j'ai un peu de temps, j'en profite pour poster ce topic sur l'histoire du kung fu. Je n'ai pas la prétention d'apprendre grand chose aux anciens mais de permettre aux néophytes tel que moi, d'en savoir plus sur les origine de cet art martial. De plus, ça aide pour le passage de grade Wink .

Le présent texte ne vient pas de moi mais d'un mix de plusieurs sites dont je n'ai malheureusement pas pu vérifier le contenu étant donné qu'aucune de nos encyclopédies occidentale ne fait vraiment état de vrais articles concernant le kung fu. Donc je laisse le soin de la correction aux plus avertis sur la question qui pourront soit le préciser par la suite afin que je modifie le texte ou qu'un admin le fasse directement (c'est moins fatiguant pour moi Very Happy )


Mes sources :
*Angers Arts Martiaux
*Histoire du Kung fu
*Wikipédia


Dernière édition par Mèng huàn le Ven 23 Mai - 12:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mèng huàn
Ceinture Blanche Barrette
Ceinture Blanche Barrette
avatar

Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: L'histoire du kung fu !   Ven 23 Mai - 12:24

Origine et signification du terme

Le terme a été introduit en Europe dans les années 1970 pour désigner les films chinois d'arts martiaux. Le terme « Kung Fu » sonnait mieux d'un point de vue phonétique et mnémotechnique à l'oreille des Occidentaux. Les termes "gong" et "fu" traduits littéralement et séparément ont une toute autre signification que "arts martiaux" chinois. "Gong" désigne la « maîtrise », le "perfectionnement" ou la "possession d'un métier". Le terme est à rapprocher d'un point de vue sémantique de la notion d'artisan tel qu'il était usité en Europe au XIXe siècle : ce terme désignait l'homme de métier qui par un apprentissage auprès d'un maître acquérait cultures, techniques et savoir-faire. "Fu" désigne les techniques en tant que contenu. On peut ainsi dire de quelqu'un qu'il possède le "gong fu" en gastronomie, ou le "gong fu" en peinture, ou le "gong fu" en musique, etc. Le terme plus juste pour qualifier les arts martiaux chinois est wushu. L'expression "wushu gong fu" désigne "la maîtrise de l'art martial chinois". En chinois, plusieurs termes désignent les arts martiaux : zhong guo gong fu (zhōngguó gōngfu) pour désigner les arts martiaux nationaux.





Au 6ème siècle après J.C

Un Moine venu de l'Inde profonde et se nommant Bodidharma (Tamo en chinois) enseigne aux moines de Shaolin (La jeune forêt) les rudiments d'un art martial qui deviendra le wushu et ses centaines de styles, d'écoles et de tendances philosophiques.En effet, Tamo constata que les moines étaient dans une condition physique déplorable. Tamo leur enseigna donc des exercices physiques et de respiration. Les exercices physiques furent inventés en regardant et imitant les mouvements de différents animaux (dont le tigre, le dragon, le serpent, le léopard et le grue). Tamo avait sélectionné le meilleur de ce que la nature put offrir et les combina dans un système de mouvement que l'homme peut comprendre et pratiquer. Les exercices de respiration furent développés afin de fortifier les organes internes. Car bien que les exercices physiques permettaient de fortifier le corps et les membres, Tamo savait qu'il avait besoin de garder ses organes sains, ceux-ci fournissant l'énergie nécessaire au fonctionnement du corps. Plus la respiration d'une personne progressait, plus ses organes deviennent fort, cette personne commence alors a developper son "Chi". Le Chi est l'abilité à puiser et utiliser l'énergie vital qui circule à l'interieur du corps. Cette énergie est concentrée en un point du corps situé dans la partie inférieure de l'abdomen appelé "Tan Tien". Tamo a développé ces exercices de respiration qui sont encore utilisé de nos jours dans le Tai Chi Chua, le Yoga et autres formes d'exercices de méditation.
Son travail originel était basé sur 18 mouvements essentiels, sorte d'alphabet corporel issu d'antiques gestuelles indiennes et synthétisé dans son esprit après neuf années de méditation. La grotte où il séjourna, d'après la légende, est visitable après une marche épuisante sur les flancs d'une montagne bordant le Monastère de Shaolin.



De l'action réelle nait alors un climat propice à une bonne méditation et à partir de techniques progressivement martiales nait alors la protection du monastère face à de multiples attaques brigandes. Ce même monastère fut au cours des siècles maintes fois pillé, incendié et reconstruit (il est d'ailleurs encore à ce jour en pleine rénovation mais pour la raison qu'il est devenu un site touristique reconnu par la Chine nouvelle).
L'évolution puisant ses racines dans l'amélioration, le wushu devient au fil des décennies l'Art martial par excellence et de simples moines sont bien vite rebaptisés Moines Guerriers, les Empereurs voient en eux une véritable arme de guerre, les légendes où seuls treize moines peuvent battre une armée vont bon train, le concept échappe totalement à Bodhidharma qui s'enfuit à cheval et disparut à jamais.

Les Moines de Shaolin continuent leur évolution voyant dans le Wushu un excellent moyen d'illustrer le célèbre adage d'une âme saine dans un corps sain. La connotation combative du Kung Fu wushu se développe dans les siècles qui suivirent apportant aux populations non-armées un formidable moyen de lutter contre les pouvoirs en place, officiels ou pas. Il est d'ailleurs formellement interdit après la Révolution culturelle.

Déjà dans l'antiquité, le wushu fait partie des arts de combat et il doit être pratiqué dans l'entrainement militaire obligatoire.

Sous les Tangs (618-907), un système de concours d'arts martiaux a été instauré pour sélectionner les meilleurs guerriers. Plus tard, la cours impériale des Songs (960-1279) en a défini les règles et c'est de cette époque-là que datent les premières organisations d'arts martiaux qui sous les Ming (1368-1644), a connu son apogée. Les compétitions notamment de wushu dans l'armée contribuèrent considérablement à son développement.




Du 12ème siècle au 18ème siècle

Du 12ème au 17ème siècle, le Kung Fu existe par la pratique au monastère de Shaolin.
Au 12ème siècle, le général Yue Fei fonde le Xingyiquan. A l'époque, il développe surtout l'art de la lance.
Les hommes qui pratiquaient alors les arts martiaux en Chine étaient souvent des guerriers, des généraux. La pratique était destinée à améliorer la résistance et l'endurance du corps pour mieux combattre. Les mouvements gymnastiques et enchainés superflus n'existaient pas. La méditation et le travail lent étaient la base d'une étonnante santé corporelle, jumelée à une efficacité redoutable.

Le 17ème siècle constitue le tournant crucial et tragique du Kung Fu. Sous l'empereur Kang Xi (1662-1722), de la dynastie des Qing (1644-1911), apparaissent les mouvements enchainés, l'équivalent des Tao-Lu actuels. Ils ont pour but de masquer la vraie pratique du Wushu aux yeux des autorités et aussi à faire vivre certains professionnels qui profitent de l'ignorance de la masse des pratiquants. C'est pendant cette même période que les intellectuels de la Cour, souvent des non-pratiquants, séparent le Wushu en "externe" et interne". Les amateurs de Wushu étaient très nombreux et des distinctions permirent de classer les diverses catégories de boxe chinoise.



Du 18ème siècle à 1949

La troisième période va de la fin du 18ème siècle à 1949. L'art "du poing chinois" est tiraillé entre la tendance amorcée précédemment, les séries de mouvements enchainés, et l'évolution des grands pratiquants, experts laïques de Xingyiquan, Baguaquan et Taijiquan.
D'autres essayent de sauvegarder tout ce qui est possible de la pratique du monastère de Shaolin, endroit où, semble-t-il, des religieux gardent jalousement des techniques anciennes qui n'ont rien à voir avec des Tao-Lu.

Vers 1920, le gouvernement chinois fonda le palais national des arts martiaux qui a des branches dans plusieurs provinces et villes du pays. C'est en 1923 qu'eut lieu pour la première fois en Chine le festival national de Wushu et en 1928, un concours national d'art martiaux. Depuis 1931, le Wuwhu figure parmi les disciplines des Jeux nationaux de Chine et lors des Jeux olympiques de 1936, l'équipe de wushu de Chine en avait fait une belle démonstration a Berlin.



De 1949 à nos jours

La quatrième période s'étend de l'avènement de la République Populaire de Chine en 1949 jusqu'à nos jours, Les arts martiaux furent officiellement reconnus et rangés parmi les activités sportives. Le Kung Fu doit servir le peuple et l'État. Le Wushu moderne coupe pratiquement tous les ponts avec la pratique de jadis. Quelques experts résistent à cette vague déferlante, d'autres quittent le pays.

Depuis 1990, le Wushu figure parmi les épreuves des Jeux asiatiques, ce qui signifie qu'il s'impose davantage dans le monde sportif. La Fédération international de Wushu compte 77 membres répartis dans le monde. Peut être qu'un jour, le Wushu deviendra une épreuve des Jeux Olympiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wu.song
Jiao-Shi
Jiao-Shi
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 40
Localisation : caen
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: L'histoire du kung fu !   Dim 25 Mai - 0:19




merci beaucoup "gilda" c'est du bon boulot oky docky oky docky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.madkungfu.fr
Ghis/Yuan Fan
Jiao-Shi
Jiao-Shi
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 108
Localisation : Malte
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: L'histoire du kung fu !   Dim 25 Mai - 0:26

Meng Huan,

Je ne pense pas te connaître encore, mais je trouve ton initiative très bonne et ta prose très claire. Il est vrai que l'histoire du gong fu n'est pas toujours facile d'approche, faute de textes assez clairs. Pour peaufiner un peu, il serait peut-être bon de développer un tout petit peu le gong fu parmi la révolte des boxers (la documentation reste très rare tu me diras et ce qu'il y a à dire à ce sujet n'est pas très important). Et il me semble par ailleurs que mao zeDong en avait interdit la pratique. Et du coup le gong fu s'est pratiqué en cachette... (à vérifier, mais j'avais lu ça...)

Il serait bon également, je pense, de faire la même chose sur le bouddhisme (ses débuts, ses préceptes, bai ma si (le premier temple bouddhiste en Chine, à Luo Yang), longmen...) et surtout sur le taoïsme avec le grand Lao zi, le Dao De Jing (oui Lao Zi a existé, ce n'est pas qu'une légende, je le sais Very Happy )

Il est triste je pense que le gong fu soit séparé de son esprit de base. Surtout de nos jours. Les moines, bien que guerriers, étaient des moines bouddhistes. Le bouddhisme et qui plus est le Taoïsme ont une grande valeur. Je sais, on va me dire : facile à dire, tu n'as qu'à l'écrire Very Happy . Oui, c'est vrai, mais si quelqu'un se sent l'âme de le faire je lui cède la place. Sinon, oui, j'essaierai de la faire un jour. (J'ai pas dit quand...). Et déjà je vous invite à lire ceci : http://www.edepot.com/taoism_3-vinegar-tasters.html . Cela explique de façon simple, les trois grandes philosophies chinoises : le bouddhisme, le confusianisme (Gong Fu Zi) et le Taoïsme (Lao Zi). (Je suis désolé, je n'ai trouvé qu'une version en anglais.) Et on s'aperçoit que le Taoïsme est la plus cool des philosophies. (oui c'est personnel Rolling Eyes )

Enfin bref, tout ça pour dire que j'apprécie ce que tu as fait Meng Huan. oky docky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mèng huàn
Ceinture Blanche Barrette
Ceinture Blanche Barrette
avatar

Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: L'histoire du kung fu !   Dim 25 Mai - 15:44

Merci pour ces encouragements, c'est vrai qu'au début j'aurais voulu mettre en parallèle l'évolution du bouddhisme et celle du kung fu. Mais le problème est que j'ai une faible culture du bouddhisme et du taoïsme et ça m'a parut un peu trop ambitieux pour un début.


En ce qui concerne Mao Zedong, oui tu as raison je viens de lire un site en anglais sur l'histoire de Shaolin qui explique que Mao dans un soucis de contrôle de la population a interdit toutes les pratiques traditionnelles dont le Kung Fu. C'est un moine bouddhiste ,Su Xi , qui l'aurait enseigné en secret. Mais ce n'est que grâce aux films de Bruce Lee, de Jackie Chan et de Jet Li que le gouvernement chinois a réalisé le potentiel commercial et historique du temple de Shaolin

Voilà le site : Shaolin Kung Fu History
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghis/Yuan Fan
Jiao-Shi
Jiao-Shi
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 108
Localisation : Malte
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: L'histoire du kung fu !   Dim 25 Mai - 17:01

hé oui... Sacré Mao... Il n'a pas été "canonisé" par tous... Very Happy

Une autre question... Peut-être quelqu'un se l'est déjà posée du reste... Pourquoi les moines de Shaolin sont habillés en Orange ? mmmh ? Dans tous les autres monastères en Chine, tant Bouddhistes que Taoïstes (et même ceux du Confusianisme) les moines sont habillés de marron, gris... mais il n'y a que les moines de Shaolin qui sont en orange... Qui a la réponse ? Si vous trouvez pas je vous le dirai Smile

Pour la philosophie Meng Huan, il y a un livre que je conseille, je ne sais pas par contre s'il a été traduit en français (il me semble que oui), et qui explique de façon simple le taoïsme. Pour une approche générale, c'est assez intéressant : "The Tao of Pooh" de Benjamin Hoff. Comparaison du Taoïsme et des personnages de Winnie l'ourson. (mais rien à voir avec un livre pour les gosses et ce n'est pas raconté par Jean Rochefort Very Happy). Et comme je l'ai dit hier, une chose à lire : The 3 vinegar tasters.

Ne jamais dissocier le corp de l'esprit clin d oeil

Lao-Tseu a dit :

L'homme vient au monde tendre et souple ; à sa mort, il est dur et figé. Les plantes fraîches sont délicates et pleines de vie ; mortes, elles sont rêches et desséchées. Le figé et l'inflexible sont l'élève de la mort, tandis que le doux et souple sont l'élève de la vie. Une armée qui ne sait pas s'adapter ne remporte jamais une bataille. Un arbre qui ne plie pas se brise facilement. Ce qui est dur et fort périra ; ce qui est doux et faible durera.

et il a dit aussi :

Un bon soldat n'est pas violent.
Un bon combattant n'est pas furieux.
Un bon vainqueur n'est pas vengeur.

Tiré du Dao-De Ching

Bref, en tout cas, il y a des choses à écrire. Smile J'aimerais prendre le temps de le faire tant la discussion me tient à coeur... mais bon... Tu as ouvert une sacrée porte Meng Huan, il y a tant à dire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mèng huàn
Ceinture Blanche Barrette
Ceinture Blanche Barrette
avatar

Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: L'histoire du kung fu !   Lun 26 Mai - 15:02

Je suis bien d'accord,

Mais pourquoi tu ne mettrais pas tout ça par écrit, hein? Smile . C'est une culture qui m'intéresse beaucoup et j'ai jamais eu vraiment l'occasion de l'approfondir vraiment.

Sinon en ce qui concerne l'orange des moines de Shaolin je sais pas, je sais que en Chine le rouge porte bonheur. Si ça se trouve c'était le rouge au départ mais les moines savaient pas bien doser leur lessive alors c'est devenu orange et avec le temps c'est resté..... Non, je m'égare ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghis/Yuan Fan
Jiao-Shi
Jiao-Shi
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 108
Localisation : Malte
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: L'histoire du kung fu !   Mer 28 Mai - 17:14

Yep, ok, c'est un truc à faire... Je m'y collerai dès que je le pourrai...

Pour l'orange, ta théorie est intéressante, j'avais jamais vu ça sous cet angle... but try again Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mèng huàn
Ceinture Blanche Barrette
Ceinture Blanche Barrette
avatar

Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: L'histoire du kung fu !   Mer 28 Mai - 18:45

Ce n'est pas une histoire comme quoi l'ocre est la couleur monastique d'origine du bouddhisme à travers toute l'Asie du Sud (Inde) et de l'Est (Indochine) ?

En fouinant un peu sur wikipédia j'ai trouvé que la jīashā était la robe des moines bouddhistes et cette robe était ocre (d'ailleurs en chinois ça veut dire ocre :p ).



En fait, pour ma théorie du rouge, ça tient pas trop debout parce que en chine le rouge était une distinction de l'empereur et je le vois mal en donner une à chaque moine du temple.

Mais quand au pourquoi du orange.....surtout étant donné que cela vient d'Inde je ne vois pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghis/Yuan Fan
Jiao-Shi
Jiao-Shi
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 108
Localisation : Malte
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: L'histoire du kung fu !   Sam 31 Mai - 1:01

En fait, voici pourquoi les moines de Shaolin sont habillés en orange. C'est une histoire que j'ai lu et aussi que l'on m'a racontée à plusieurs reprises, par des chinois entre-autres. Comme rien n'est jamais sûr sur cette terre, il ne serait pas surprenant qu'il en existe une autre.

Donc, pour commencer, il faut savoir que les empereurs chinois étaient habillés de jaune, ce depuis très longtemps (à l'excepetion des Han dont, ce me semble, les empereurs étaient habillés de noir, à vérifier). Cette couleur viendrait de la représentation de la terre pour certains, du soleil pour d'autres. Quoi qu'il en soit, il était interdit à quiconque autre que l'empereur de porter la couleur jaune, sous peine de finir en cabane et de se faire malmener, voire même de se faire exécuter (je n'en serais pas surpris).

Les moines de Shaolin étant très réputés pour leur gong fu, ont, à plusieurs reprises, pris part à de grandes batailles aux côtés des empereurs.
La couleur orange étant la couleur la plus proche du jaune, et le jaune étant interdit à tous sauf à l'empereur lui-même, un empereur (le nom m'échappe hélas, et je n'arrive pas à le retrouver sur internet, et je n'ai pas mes livres avec moi) pour remercier les moines de shaolin de leur bravoure et de leurs services rendus, leur a donné la permission, et à eux seuls, de s'habiller en orange. Récompense très honorable quand on sait l'attachement particulier à la couleur jaune pour les chinois de cette époque. Et le monastère, shaolin si, a été pendant très longtemps le premier monastère bouddhiste de Chine. Seuls ces derniers furent et sont toujours normalement les seuls habillés de orange.

Voilà pour la petite histoire Smile . Si jamais quelqu'un me retrouve le nom de cet empereur, je lui en serais très reconnaissant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire du kung fu !   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire du kung fu !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite histoire de la canne à pêche.
» Sortie de bunker, histoire d'angles...
» Histoire d'un Bordeaux - Paris, aller et retour...
» l'histoire en 5 mots
» L'histoire par l'histoire vu et ecrit par kERLAU YM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Martial Arts Development :: Kung-Fu Wushu :: A l'Exterieur-
Sauter vers: